Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Outils personnels

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil / Le patrimoine bruxellois
Vous êtes ici : Accueil / Le patrimoine bruxellois

Le patrimoine bruxellois

Parc Duden

Parc Duden à Forest. Classé en 1973.
© MRBC - Photo Ch. Bastin et J. Evrard.

Qu’il soit ancien ou plus récent, bâti ou végétal, le patrimoine immobilier participe à notre vie quotidienne.

Témoin des valeurs passées et présentes de la société industrielle –valeurs de nature affective, symbolique, culturelle, scientifique ou sociale –, il constitue une donnée essentielle de la qualité de la vie en ville et contribue de manière déterminante à l’image de la Région bruxelloise et à l’accueil qu’offre celle-ci.

Le patrimoine se révèle indissociable du tissu urbain qu’il compose et auquel il donne sens. La structure urbaine résulte d’une évolution lente et sa morphologie constitue le reflet direct de son histoire. C’est dans ces formes urbaines complexes, issues d’enjeux multiples et d’équilibres successifs, que s’élabore aussi la ville de demain.

Dans la situation particulière de Bruxelles – ville-région, capitale d’un Etat fédéral, capitale de l’Europe –, le patrimoine, pris dans toutes ses composantes, représente un enjeu culturel et identitaire déterminant, un levier économique fort et un garant de cohésion sociale, surtout dans les quartiers fragilisés. Ces particularités, ainsi que la nécessaire inscription de l’avenir dans un projet de développement durable, offrent l’occasion de mettre en oeuvre à Bruxelles une réflexion avancée et dynamique en matière de conservation, d’intégration et de mise en valeur du patrimoine. C’est dans cette optique que s’inscrivent les travaux de la Commission royale des Monuments et des Sites de la Région de Bruxelles-Capitale (CRMS).

Dans un souci de transparence, le présent fascicule vise à préciser les missions confiées à la CRMS par le législateur et à expliquer les principes fondant ses travaux, avis et recommandations qui constituent autant de lignes de conduite. Conservation et restauration du patrimoine ne se résument toutefois pas à la simple application sans nuances de règles figées. Ces disciplines nécessitent au contraire une réflexion spécifique à chaque cas de figure. Sujet complexe, la conservation du patrimoine s’efforce de concilier des aspects et des exigences souvent contradictoires émanant à la fois du passé, du présent et de l’avenir, tout en visant un objectif essentiel : garantir un avenir au patrimoine tant du point de vue de son authenticité que de sa lisibilité pour les générations futures.

Actions sur le document